meyrin-cointrin

NEWSLETTER N°6
LES VERT.E.S DE
MEYRIN-COINTRIN

édition d'avril 2022

custom custom custom 
Eric-Cornuz

par Éric Cornuz

Maire de Meyrin

    LA VILLE DE MEYRIN SOLIDAIRE DE L'UKRAINE


    Depuis le 24 février, de nombreux regards sont tournés vers l’Est. Un sentiment de peur se propage, pour de multiples raisons : peur pour les autres, peur pour soi-même, peur de l’avenir.

    Un autre phénomène se renforce pourtant en parallèle : des dizaines, des centaines de personnes se donnent la main dans une gigantesque chaîne de solidarité en faveur de toutes les victimes qui tentent de survivre au cœur des combats, ou en faveur des familles qui sont forcées de quitter leur foyer pour trouver refuge dans une zone abritée. Plusieurs d’entre elles ont déjà pu rejoindre des proches à Meyrin, et d’autres vont sans doute encore arriver dans les prochaines semaines.

    Le comité des Vert.e.s de Meyrin-Cointrin s’est accordé sur le fait qu’il s’agit désormais de coordonner nos efforts et de les rendre efficients et efficaces. L’aide proposée doit en effet absolument correspondre à l’aide demandée par celles et ceux qui en ont besoin. Aujourd’hui, la Ville de Meyrin a appris avec tristesse qu’une trop grande quantité de vêtements a été envoyée en Ukraine, en pure perte, alors que ces vêtements auraient sans doute pu être utiles pour tant d’autres personnes dans d’autres pays en crise, ou parfois même pas plus loin que dans notre région. La récolte de dons en nature reste pertinente, mais il faut désormais penser à les garder en réserve pour que les familles qui arrivent dans nos régions puissent aussi en bénéficier !

    Le canton de Genève a mis en place une plateforme d’informations et de récoltes des soutiens financiers ou matériel (dons, offre de logement) qui permet aux professionnel.le.s comme aux bénévoles de centraliser les efforts en faveur des familles ukrainiennes restées au pays, ou celles qui arrivent à Genève. Pour faire face à l'ampleur de la crise humanitaire qui se profile, un dispositif d'accueil et d'aide accessible par téléphone au 0800 900 995 ou sur le site solidariteukraine.ch, permet de répondre aux sollicitations de la population qui souhaitent à choix : héberger les personnes en provenance d'Ukraine, faire un don en espèce ou en nature, ou devenir bénévole pour soutenir le réseau d'aide.

    Les Vert.e.s de Meyrin-Cointrin ne sont pas restés inactifs, et ont également soutenu une demande d’aide urgente en faveur des victimes du conflit en Ukraine par le dépôt au dernier Conseil municipal du 22 mars, d’une aide d’urgence de Frs 25'000.-. Par cette volonté politique, nous participons ainsi à cette chaîne de solidarité, comme nous l’avons déjà fait à plusieurs reprises par le passé pour d’autres situations similaires.

    Car si notre attention est forcément attirée par la situation à l’est de l’Europe, qui est largement relayée dans les médias, il serait bon de ne pas oublier toutes les autres régions du monde dans lesquelles les populations en détresse ont toujours besoin de ce même élan de solidarité que celui que nous apportons à la population d’Ukraine. Un rapide coup d’œil sur la section « collectes » du site web de la Chaîne du Bonheur nous rappelle la trop grande liste des populations en détresse à travers le monde : Haïti, Indonésie, Liban, Afghanistan, Népal, Inde, Yemen, Tibet, Palestine, et évidemment ici à Genève, pour les personnes réfugiées en provenance de toutes ces contrées…

    Merci d’avance pour votre engagement solidaire qui reste l’une des plus belles et des plus nobles réponses à cette bêtise humaine qui place violemment tant d’innocent.e.s dans la peur de l’inconnu.

    Éric Cornuz
    Maire de Meyrin

      Esther-Hartmann

      par Esther Hartmann

      Conseillère municipale

        MANÈGE DE MEYRIN : ARRÊTONS DE TOURNER EN ROND ET PENSONS À L’AVENIR !


        En ce moment, on discute beaucoup cheval sur Meyrin. Etonnant que l’avenir d’un manège et de son club hippique préoccupe à tel point l’UDC et le PLR qu’ils estiment nécessaire de déposer une initiative demandant la prolongation d’un droit de superficie échue seulement en 2026.

        Qu’est ce qui rend ces deux partis si attachés à la survie d’une société privée et d’un club hippique ? Club qui a accueilli une trentaine de meyrinois.e.s en 2021? On ne peut qu’être surpris par une telle débauche d’énergie, surtout si l’on se soucie du bien-être animal et du développement urbain conséquent de Meyrin ces dernières années.

        En effet, avec la construction de l’éco-quartier des Vergers, les chevaux du manège ont vu leurs espaces de sortie et de repos se réduire comme une peau de chagrin, avec la disparition d’une partie de leurs lieux de promenades et des prés. Dans de telles conditions, est-il vraiment raisonnable de maintenir une activité hippique dans sa localisation actuelle? De fait, nous risquons actuellement de privilégier le confort d’un nombre restreint d’habitant.e.s au détriment du bien-être animal. Bien-être animal et bien-être humain ne devraient pas s’opposer. Il est nécessaire d’élargir notre réflexion et de tenir compte autant des besoins humains que de ceux des chevaux.

        Lire l'intégralité de cette tribune libre sur notre site internet...

          oui-transplantation

          OUI À LA MODIFICATION DE LA LOI FÉDÉRALE SUR LA TRANSPLANTATION D’ORGANES, DE TISSUS ET DE CELLULES


          L’objectif de la modification de la loi est le suivant : les personnes ayant besoin d’une transplantation devront attendre moins longtemps avant de recevoir un organe. Il s’agit d’une certaine manière de « recycler » les éléments vitaux qui permettent de sauver des vies, plutôt que de les brûler ou les laisser se décomposer alors qu’ils pourraient encore servir !
          Actuellement, une personne souhaitant donner un ou plusieurs organes, doit le formuler par écrit. Malheureusement, à ce jour, trop peu de personnes en Suisse ont rempli la carte prévue à cet effet, bien qu’une majorité de la population soit favorable aux dons d’organes. La loi propose d’introduire le principe du consentement présumé de la personne à moins que celle-ci ait fait connaître, de son vivant, son refus (via la carte de donneur-euse).
          Pour en savoir plus : https://loi-transplantation-oui.ch

            OUI À LA MODIFICATION DE LA LOI FÉDÉRALE SUR LA CULTURE ET LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE


            Les Vert-e-s soutiennent avec enthousiasme la modification de cette loi. Celle-ci demande à ce que les entreprises, qui proposent des films par le biais de services électroniques à la demande ou par abonnement en Suisse, garantissent qu’au moins 30% des films proposés soient des films européens. Notons que cette exigence s’applique déjà pour l’offre TV. Cette modification vise également à garantir que ces entreprises affectent annuellement au moins 4% de leurs recettes brutes à la création cinématographique suisse.

            Cette modification n’aura pas d’influence sur le prix des abonnements et permettra d’offrir un soutien concret et direct à la production culturelle suisse et, indirectement, à tous les secteurs qui y sont liés.
            Pour plus de détails : https://verts.ch/recommandation-de-vote/oui-a-la-modification-de-la-loi-sur-le-cinema

              OUI À LA MODIFICATION DE LA LOI SUR L’INSTRUCTION PUBLIQUE (LIP)


              La réforme CO22 est un projet sur lequel le Département de l’Instruction publique travaille depuis 2019. Elle s’appuie sur la recherche scientifique et a fait l’objet d’une large consultation des acteur-ice-s concerné-e-s. L’objectif de ce projet est d’offrir une meilleure égalité des chances et d’inclusion aux élèves de tous les niveaux et de tous les profils. Il est dommage que l’éducation et l’avenir des enfants deviennent un enjeu politique. Certes, l’application de la loi demandera des efforts et des moyens, mais qui se justifient pleinement pour renforcer les chances de réussite des enfants. Enfin, la loi ne couvre pas l’ensemble des réformes nécessaires pour que l’école relève les défis de notre époque, mais c’est un pas qu’il serait dommage de ne pas franchir.

                frontex-2

                NON À LA LOI FRONTEX !


                À l’heure où l’Union européenne ouvre ses bras de façon inédite aux Ukrainiennes et Ukrainiens fuyant la guerre, il serait temps de questionner le traitement qu’elle inflige depuis plusieurs années aux personnes fuyant d’autres conflits, les régimes répressifs et la misère. Violations des droits fondamentaux, morts en mer comme sur terre, refoulements pourtant prohibés par le droit international : Frontex, l’Agence européenne des garde-frontières et garde-côtes européens est témoin voire complice de ces actes et doit en répondre. Or, l’augmentation prévue du financement et de la dotation en personnel de Frontex par la Suisse se fait sans aucune revendication quant à un contrôle démocratique du respect des droits humains par cette agence.
                Pour plus de détails: https://asile.ch/2022/03/21/comite-unitaire-genevois-no-frontex-proteger-les-personnes-en-fuite-plutot-que-leur-faire-la-guerre

                  SAMEDI 9 AVRIL À 14H

                  MANIFESTATION POUR LE CLIMAT ET POUR L’AVENIR
                  Lieu de rassemblement : Place Lise-Girardin (anciennement 22-Cantons)
                  Alors que la situation se détériore de plus en plus, qu cela soit au niveau du changement climatique ou de la biodiversité, on a le sentiment que les grandes mobilisations pour le climat ne sont plus d’actualité, que le mouvement s’est essoufflé, que nous continuons à regarder ailleurs. Réussirons-nous, à travers notre engagement, à remettre le climat au cœur des préoccupations politiques ?

                  JUSQU'AU 10 AVRIL

                  FESTIVAL DU FILM VERT
                  Le programme complet est à découvrir ici: https://www.festivaldufilmvert.ch/fr/suisse-romande/welcome/geneve-2022

                  MARDI 12 AVRIL À 19H

                  à la Maison du Grütli
                  CINEVERT – 2ÈME GENERATION : FACILITER LA NATURALISATION
                  www.verts-ge.ch/event/cinevert-2eme-generation-faciliter-la-naturalisation/

                  MARDI 26 AVRIL À 18H

                  au cinéma Bio (lieu à reconfirmer)
                  PROJECTION DU FILM «SAMOS – THE FACES OF OUR BORDER»
                  organisée par le comité référendaire genevois «Non Frontex» avec la présence de Jean Ziegler et de Mary Wenker (auteure de «Echos de la Mer Egée»)

                  MERCREDI 27 AVRIL À 20H

                  à l’Aula de la Mairie
                  CONFERENCE DE LA CARPE (Coordination régionale pour un Aéroport urbain, Respectueux de la Population et de l’Environnement)
                  carpe.ch/event/conference-carpe-a-meyrin/

                  MERCREDI 27 AVRIL À 12H

                  STAMM DES VERT.E.S sur l’Esplanade des Récréations (avec un événement-surprise!)

                  MARDI 3 MAI

                  CONSEIL MUNICIPAL avec présentation des Comptes 2021

                  BIKE SOLD, LE MAGASIN DE VÉLOS DES MEYRINOIS.ES


                  Il s’agit bien d’un coup de cœur et non d’un coup de pouce. BIKE SOLD se porte extrêmement bien, un cinquième magasin va être inauguré au mois d’avril à la rue du Stand. Le premier magasin, la maison-mère en quelque sorte, existe depuis 18 ans à Carouge, et à Meyrin, BIKE SOLD occupe depuis 2018 le rez-de-chaussée de la coopérative la CIGUE à la rue des Arpenteurs 6. Il était temps que Meyrin dispose d’un magasin de vélos, où des gens formés, compétents, accueillants répondent aux multiples demandes d’une clientèle grandissante. Qu’est-ce qui nous a tant séduits chez BIKE SOLD ?
                  1. Le jour de notre visite, nous avons été accueillis par deux apprentis qui ont insisté sur la confiance que leur accordent leurs patrons. Ils tenaient seuls le magasin ce jour-là et estimaient tous les deux être très bien formés, fiers qu’en mécanique vélo BIKE SOLD soit la plus grande entreprise formatrice du canton. Bien qu’ils tournent dans les différents magasins du canton, ils se sont plu à dire combien ils appréciaient les contacts qu’ils avaient pu tisser avec la clientèle meyrinoise.
                  2. A BIKE SOLD, on reçoit vraiment des conseils compétents que cela soit lors de l’achat d’un nouveau vélo ou lors d’une réparation. Le client ou la cliente participe aux décisions de réparations, aussi limitées que possible, aussi nombreuses que nécessaire. BIKE SOLD conseille et apporte des solutions de mobilité douce non seulement aux particuliers, mais également aux entreprises.
                  3. Les patrons de BIKE SOLD sont des personnes engagées. Ils sont à l’initiative du Salon du vélo, actifs dans la promotion de la mobilité douce, soutiennent des ateliers de mécanique vélo en Gambie, promeuvent la plantation d’arbres et sont, cette année, un important sponsor du Festival du Film vert à Meyrin.
                  4. Et finalement, ce qui est super agréable et contagieux c’est l’optimisme qui caractérise toute l’équipe de BIKE SOLD. Convaincue qu’avec l’amélioration et le développement des pistes cyclables, le vélo va encore fortement se développer, elle s’attend à être de plus en plus sollicitée et à devoir augmenter son offre. C’est tout ce que nous lui souhaitons.
                  P.S. BIKE SOLD ne vend et ne répare pas de trottinettes. « On se contente de faire, ce qu’on sait bien faire».